Actualités de La Haye & des Pays-Bas

Nouvel An aux Pays-Bas

Nouvel An aux Pays-Bas
"Les Pays-Bas entrent dans la nouvelle année avec un fracas incomparable en Europe" (RTL.be)

2021 vit ses derniers jours... Dans la série festivités de fin d’année, on parle cette semaine de Noël et du Nouvel An, avec leur cortège de traditions.

Oudejaarsdag (Jour de l’ancienne année)

Le Réveillon du Jour de l’An se passe en famille ou entre amis, autour d’un repas arrosé, en regardant à la télévision un one-man show et/ou le compte à rebours du top 100 de la musique de l’année écoulée. Et à minuit… explosion générale !

Vuurwerk (Feu d’artifice)

Il y a les feux d’artifice officiels, organisés par les municipalités. Et il y a les milliers de feux d’artifice personnels, tirés par tout un chacun. Le Réveillon étant le seul moment de l’année où la vente de feux d’artifice est autorisée, tout le monde se lâche. Des millions d’euros sont dépensés chaque année. Et la fête est au rendez-vous : le pays se couvre littéralement de lumières, et résonne de pétard toute la nuit. Mais attention, les excès sont courants... (voir la vidéo). Chaque année, on compte de nombreux blessés, et hélas quelques morts. Le site RTL.be résume : "à l’approche du réveillon, les Pays-Bas se transforment en poudrière".

Cette année, les feux d’artifices sont interdits, mais pas sûr que ce soit réellement respecté... Seuls les feux d’artifice légers sont autorisés.

Vreugdevuren (Feu de joie)
C’est une tradition à La Haye depuis des décennies. Historiquement, les gens brûlaient leur sapin de Noël dans la rue. Cela ayant provoqué beaucoup de dégâts, ils ont été déplacés vers la plage, où plusieurs quartiers de la ville se sont mis à construire de hautes tours de palettes, caisses et arbres de Noël.

Une rivalité s’est peu à peu installée entre Scheveningen et Duindorp, les poussant à aller de plus en plus haut. La nuit du 31 décembre 2018 a failli tourner à la catastrophe : tours beaucoup trop hautes (48 mètres, contre les 35 autorisés), pluie d’étincelles emportées par le vent, début d’incendies et gros dégâts matériels... (voir la vidéo). Suite à ces excès, elles ont été interdites.

Après plusieurs années de discussion, les organisateurs avaient reçu l’autorisation pour ce Réveillon, sous conditions strictes. Mais le Covid s’est chargé de tout annuler...


Nieuwjaarsdag (Jour du nouvel an)

Pour effacer les excès de la nuit, rien de mieux que de se jeter à l’eau ! La plage de Scheveningen accueille tous les ans le plus grand événement du pays.

Nieuwjaarsduik (Plongeon du nouvel an)

"La mode a été lancée en 1960 par un club de natation, histoire de démarrer l’année avec les idées bien claires. Puis, une grande marque de soupe s’intéressa à l’événement et décida de le sponsoriser. Dès lors, d’année en année, le nombre de participants n’a cessé de croître." (Holland.com)

Chaque année, c’est quelques 10.000 baigneurs qui plongent dans une eau à 7° ! Chacun est ensuite récompensé par un bonnet orange Unox et une soupe bien chaude.

Cette année, Covid oblige, l’événement a été annulé. En guise de clin d’oeil, Unox a lancé le #unoxthuisduik (la plongée à domicile) : jusqu’au 12 décembre, chacun pouvait commander une boite de conserve Unox remplie d’eau de mer, pour se faire son petit bain à domicile le Jour J.

Si l’idée vous tente, l’Accueil propose aux plus réchauffés/téméraires/fous d’entre vous de plonger ensemble dans la nouvelle année avec un nieuwjaarsduik sur la plage de Scheveningen (allez vite vous inscrire si vous êtes tentés par l’aventure).


Gastronomie du Nouvel An

Oliebollen (Boules huileuses)

C’est le régal néerlandais de la fin d’année par excellence. Tous les ans, ce sont des millions de petites boules de pâte frites dans l’huile qui sont consommése. Il est d’usage de les manger avec du sucre en poudre, et le soir du Réveillon, de les arroser d’un peu de champagne.

On les retrouve sous le nom de smoutebollen en Flandres, croustillons en Wallonie, et schmalzkugeln dans l’est de la Belgique et en Allemagne.

Envie d’en cuisiner ? Voici la recette.

Appelflappen (Beignet aux pommes)

C’est l’autre petite gourmandise de la fin de l’année. C’est un peu comme un croisement entre une tarte aux pommes et un beignet. Vous en trouverez certainement à côté des oliebollen sur les tables néerlandaises du Réveillon !

Envie d’en cuisiner ? Voici la recette.

Erwtensoep (Soupe de poix)

C’est le moyen de vous réchauffer après le nieuwjaarsduik. Cette soupe traditionnelle (snert) est consommée au fil des mois d’hiver : elle va vous remettre sur pied le 1er janvier, après une nuit agitée combinée à un bain glacial.

Envie d’en cuisiner ? Voici la recette.


En conclusion, cette vidéo vous donnera un aperçu du Nouvel An aux Pays-Bas :