Actualités de La Haye & des Pays-Bas

La Haye et les cigognes

La Haye et les cigognes
À La Haye, la cigogne (ooievaar) est partout ! Depuis 1816, l’échassier est même officiellement au centre du blason de la ville. Mais l’histoire ne date pas de là.
Une histoire ancienne
JPEG - 187.3 ko
Détail d’une estampe de Jacob Savery (1592), le Ridderzaal avec les cigognes

Les premières traces avérées des cigognes à La Haye remontent au 14ème siècle, où on note leur présence au Ridderzaal, à Gevangenepoort et autour de la cité. L’oiseau migrateur aime prairies, tourbières et marécages, où il trouve facilement sa nourriture. Dans la ville, les cigognes sont utilisées pour nettoyer les rues après les marchés aux poissons, et plus généralement pour garder les rues propres.

PNG - 65.9 ko
© Carillontorens.com

La plus ancienne représentation des armoiries de La Haye avec une cigogne se trouve sur la cloche "Jhesus" du carillon de Sint-Jacobskerk (Grote Kerk, dans le centre). La cloche de 6 tonnes a été coulée en 1541. Elle fait partie du groupe des 4 plus grosses cloches de la tour.

Au fil des siècles, le lien particulier entre La Haye et les cigognes s’est maintenu et renforcé : au 16ème siècle, elles avaient une gardienne particulière, qui veillait à leur bien-être, et disposaient d’un colombier de nuit. Et malgré divers changements, les armes de La Haye ont toujours laissé la place centrale à son oiseau de cœur : la cigogne marchant vers la gauche, avec une anguille dans son bec.

Armoiries officielles
PNG - 92.2 ko
Blason actuel
© Denhaag.nl

En 1814, les Pays-Bas deviennent un royaume indépendant : chaque commune doit avoir son blason, approuvé par le Conseil supérieur de la noblesse. À La Haye, la cigogne y trouve tout naturellement sa place ! En 1816, la description du blason est fixée : "D’or chargé d’une cigogne de sa couleur naturelle, tenant dans son bec une anguille. Le bouclier est recouvert d’une couronne d’or surmontée de 13 perles et tenue par 2 lions d’or." En 2012, sur demande de la ville et après approbation de la reine Beatrix, la devise "Paix et justice" est ajoutée.

Porte-bonheur

La cigogne est connue pour être oiseau porte-bonheur (c’est même la signification de l’ancien mot allemand odevare). De ce fait, la cigogne a toujours été très respectée dans les lieux où elle résidait. Au Moyen Âge, avoir un nid de cigogne sur son toit était signe de prospérité et de chance.

« Le fait que la cigogne soit un ennemi naturel du serpent a probablement aussi joué un rôle dans la popularité de l’oiseau. » (Historiek.net). On l’associe aussi à la fidélité : elle retourne chaque année dans le même nid et reste fidèle au même partenaire.

Cigogne et bébé

Dans la culture française, on sait bien que les cigognes apportent les bébés :-)). Aux Pays-Bas, on va encore plus loin : quand un nourrisson vient au monde, la tradition veut qu’on accroche bien en évidence sur sa maison une cigogne (dessin, ballon, statue, etc.) C’est en quelque sorte un faire-part de naissance pour tout le quartier ! Cette tradition s’est réellement fixée lors de la naissance de la princesse Juliana, en 1909.

Sédentarisation

"Conférence au sommet ? Sans doute. Et la cigogne est l’emblème de La Haye. Celles-ci sont maintenant sédentarisées, n’effectuent plus leur migration vers le sud. Elles ont installé leurs nids sur les toits de grands bâtiments qui bordent Bezuidenhoutseweg du côté de Marlot." (Florence Bertrandias)

L’année dernière, 40 oiseaux ont été recensés à La Haye, et 945 dans tout le pays.


Maintenant, amusez-vous à trouver toutes les cigognes qui sont tout autour de vous à La Haye !