Actualités de La Haye & des Pays-Bas

1er février 1953, une date importante dans l’histoire des Pays-Bas

1er février 1953, une date importante dans l'histoire des Pays-Bas
Ce jour a une raisonnance particulière aux Pays-Bas : le 1er février 1953, le pays subit de tragiques inondations, appelées ici Watersnoodramp.

Dans la nuit du samedi 31 janvier au dimanche 1er février, la tempête souffle en mer du Nord. « La mer, poussée par le vent de nord à nord-ouest, s’engouffre dans l’entonnoir naturel formé par la pointe sud de la mer du Nord entre les Pays-Bas et le sud-est de l’Angleterre ». À marée haute, la surcote (dépassement du niveau normal de la mer provoqué par la tempête) excède les 3 mètres : des digues « cèdent en de nombreux endroits, laissant les flots envahir les terres sur plus de 200.000 hectares (...) Le mauvais temps et le fait que ce 1er février soit un dimanche empêche l’organisation des secours. Ce n’est pas avant le lundi 2 que les premières aides arrivent aux 72 000 sinistrés. »

Les inondations ont touché les pays côtiers de la mer du Nord (Angleterre, Belgique, France). Mais « les Pays-Bas paient le plus lourd tribut avec un peu plus de 1800 morts sur un total européen avoisinant 2500 personnes décédées. »

« Dès le 4 février, la reconstruction des digues devient une priorité nationale aux Pays-Bas. Il faudra près d’un an pour évacuer toute l’eau de mer. Le Plan Delta voit le jour pour renforcer le système de protections face aux inondations. Ce plan ne sera terminé qu’en 1996 avec la construction du dernier barrage anti-tempête. La mémoire des Néerlandais sera durablement marquée par ces événements et de nombreux monuments et stèles dans le pays rappellent cette tragédie. » (Tempetes.meteo.fr)