Les Pays-Bas au 19ème siècle (1)

Mardi 3 novembre 2020 20:30-22:00 sur inscription

Cycle de 3 conférences en ligne par Giulia Franceschini, proposé par Accueil La Haye, en collaboration avec Alliance Française et Amsterdam Accueil.

Au 19e siècle, les Pays-Bas sont désormais un royaume, dirigé dans un premier temps par un Roi Français, Louis Napoléon puis par la famille d’Orange revenue d’exil. Dans ce siècle de la révolution industrielle, le pays commence à changer et à se moderniser. Les villes sortent de leurs limites médiévales, les usines se multiplient, et avec la mise en place des chemins de fer, les communications se font plus rapides. Par contre, les courants artistiques semblent rester tournés vers le passé. Ce n’est qu’au début du XXème siècle, qu’apparaissent les premiers mouvements du modernisme qui rompent avec les codes classiques. Un voyage en trois volets sur les traces de cette jeune monarchie qui se cherche et qui essaye de se positionner sur le nouvel échiquier européen, tant politique qu’artistique.


1ère conférence

1795-1840 : République Batave - Louis Bonaparte - Guillaume I
La création en 1795 de la République Batave est basée sur les idées des Lumières et la Révolution française. Cette nouvelle république ne connaît pas vraiment d’unité nationale, chaque province a sa propre langue ou dialecte, us et coutumes, etc. Les évènements historiques sur l’échiquier Européen ne vont pas lui permettre de se développer. Il faudra l’arrivée du premier Roi de Hollande, Louis Bonaparte (1806-1810), pour que des premiers efforts soient faits pour créer une identité nationale et un pays unifié.

Louis Bonaparte parti, la notion de royaume reste : la famille d’Orange revient et Guillaume VI devient Roi sous le nom de Guillaume I. Surnommé le « roi canal ». il va créer des infrastructures routières et fluviales pour améliorer l’accès dans le pays ainsi que la Banque des Pays-Bas (De Nederlandse Bank). Sous son règne la Belgique devient indépendante. Il abdique abruptement en 1840.

Dans les arts, les Pays-Bas sont plutôt tournés vers la passé : des paysages bucoliques inspirés du Siècle d’or, des œuvres créées en s’inspirant de périodes historiques et/ou de voyage en Italie. Rien ne semble préfigurer les chamboulements artistiques de la seconde moitié du XIXe siècle ni du début du XXe siècle.